L’histoire-géo, c’est pour quoi faire ?

Chaque année, des élèves demandent à quoi servent l’histoire et la géographie. Voilà déjà un début de réponse d’un historien et d’un géographe :

« Je définis volontiers l’Histoire comme un besoin de l’humanité, le besoin qu’éprouve chaque groupe humain, à chaque moment de son évolution, de chercher et de mettre en valeur dans le passé les faits, les événements, les tendances qui préparent le temps présent, qui permettent de le comprendre et qui aident à le vivre. Et j’ajoute : recomposer la mentalité des hommes d’autrefois ; se mettre dans leur tête, dans leur peau, dans leur cervelle pour comprendre ce qu’ils furent, ce qu’ils voulurent, ce qu’ils accomplirent. »

Lucien Febvre, Combat pour l’histoire, 1953

« Un jour exista où des êtres humains, debouts sur leurs jambes, détournèrent leur regard de ce qui était proche (…) et regardèrent au loin, fixant l’horizon, se demandant ce qu’il y avait au-delà de leurs terrains de chasse ; où se terminait cette terre qui les portait, leur procurait de l’eau, le bois, la nourriture. Interrogation qui les conduisait à une question : où sommes-nous ? (…) Ainsi naquit la curiosité géographique et débuta l’histoire de la géographie. »

Philippe Pinchemel, Encyclopédie de géographie, 1992